fbpx

Avez-vous déjà remarqué comme on peut vite se retrouver enfermé.e dans un rôle quand on est en groupe ? « Celle qui voit toujours les choses négatives », « celui qui n’a aucune imagination », etc… La méthode des chapeaux pensants permet de contourner ces fâcheuses habitudes en harmonisant les modes de pensée au cours d’un processus favorisant l’intelligence collective.

Elle fait partie des méthodologies efficaces pour examiner sous toutes les coutures un projet, ou encore pour prendre une décision, seul.e ou en groupe. Elle nous aide à passer de styles de réflexion habituels à une vue plus complète de la situation. Il s’agit de six chapeaux imaginaires que vous pouvez choisir de mettre et d’enlever tour à tour. Chacun d’une couleur différente représente un mode de pensée. Changer de chapeau, c’est changer de mode de pensée.

La préparation

En amont d’une réunion, le/la facilitateur/trice peut définir l’ordre avec lequel les chapeaux seront utilisés, en fonction du but recherché. Il/elle peut aussi planifier l’enchaînement des séquences en déterminant par avance le temps qui sera alloué à chaque chapeau. Pendant la réunion, il/elle annonce à chaque changement de chapeau le temps imparti et le mode de pensée qui est associé à la couleur du nouveau chapeau. On peut aussi mettre en place un petit rituel qui permet de « marquer le coup » entre deux chapeaux, afin d’aider tout le monde à entrer dans le nouveau mode de pensée qui sera proposé.

Les chapeaux

Chapeau blanc
Le groupe énonce des faits purement et simplement. Il rassemble des informations objectives. Il représente la neutralité et répond à la question suivante : quels sont les faits?

Chapeau rouge
Le groupe apporte des informations teintées d’émotions, de sentiments, d’intuitions ou de pressentiments. Il répond à la question suivante : que ressentez vous ?

Chapeau noir
Négatif, voit les risques et les raisons faisant que cela ne marchera pas. Avec le chapeau noir, vous voyez tous les risques liés au projet / à la décision. Sa réflexion, toujours logique, aide à repérer les éventuels freins et obstacles. Essayez de voir pourquoi cela ne va pas marcher, et qu’est-ce qui nous invite à la prudence.

Chapeau jaune
Positif, optimiste, clair, efficace et constructif. La réflexion positive du chapeau jaune vous aide à continuer quand tout paraît bien sombre et difficile. Elle permet aussi de se rappeler quelles opportunités s’ouvrent avec ce projet / cette décision.

Chapeau vert
Créatif, en quête d’alternatives. Le chapeau vert est celui qui trouvera des solutions créatives au problème. C’est l’espace du brainstorming, au cours duquel toutes les propositions s’ajoutent pour nourrir les idées des autres, peu importe si elles se contredisent. Quelles sont les solutions possibles, y compris les plus farfelues ?

Chapeau bleu
Axé sur la méta-pensée ou le processus de réflexion. Le rôle du chapeau bleu est de récapituler les étapes nécessaires pour faire avancer le processus. Il répond aux questions suivantes : Quelle est la solution à retenir? Comment organiser sa mise en oeuvre?

Suggestion de déroulement

Suggestion de déroulement d’une réunion en utilisant la méthode des 6 chapeaux : BLEU -> BLANC -> JAUNE -> NOIR -> VERT -> ROUGE -> BLEU

Le chapeau bleu du début permet de présenter le processus, et d’inviter les participant.e.s à respecter 3 règles du jeu pendant la séance :

  • Bienveillance et écoute active entre les personnes
  • Confidentialité
  • Chacun.e peut exprimer ce qu’il.elle pense :
    • Les idée peuvent être contradictoires
    • Ne pas chercher à être d’accord ou à convaincre.
    • Ne pas laisser de place au débat.

Le chapeau bleu de fin permet de déterminer ensemble quelles sont les prochaines étapes à poser pour faire avancer le projet / la prise d’une décision.

Pour plus d’infos sur la méthode des chapeaux de Bono, vous pouvez consulter l’excellente documentation réalisée par l’Université du Nous : https://www.hum-hum-hum.fr/gouvernance-partagee-ressources

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez vous à la Newsletter "Permaculture humaine" ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *